Présidentielle au Mali : un mort et une faible mobilisation pour le second tour

Les Maliens votent dimanche 12 août pour départager Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé. Si l’affiche, identique à celle de 2013, passionne peu les électeurs, ce second tour est marqué par deux défis : la sécurité et la transparence. Alors que les bureaux de vote ferment, retour sur une journée marquée par des incidents et la défiance entre les acteurs politiques.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized