Présidentielle au Cameroun : le Social Democratic Front, autopsie d'une défaite annoncée

En enregistrant sa pire participation à une présidentielle (3,35%) depuis sa création en 1990, le Social Democratic Front (SDF) vient de perdre sa place de challenger du président Paul Biya, au profit de Maurice Kamto. Retour sur une déconvenue qui a laissé des traces au sein du parti.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized