Madagascar : Andry Rajoelina à l'épreuve de la vitesse, 100 jours après son investiture

Andry Rajoelina, qui a célébré fin avril ses cent jours à la tête de Madagascar, a subi un premier revers politique après un avis défavorable de la Haute Cour constitutionnelle. Si le président, qui se surnomme lui-même  » TGV « , reste confiant, de nombreux défis l’attendent pour la suite de son mandat.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized