Lutte contre boko haram

Comme ce fut le cas en 2014, le groupe terroriste Boko Haram a une fois de plus, été au cœur  de l’actualité diplomatique  dans le continent africain. En effet, ce groupe terroriste d’inspiration salafiste né en 2002 au nord du Nigeria,  se distinguait par des massacres et des enlèvements non seulement dans ce pays, mais également dans les pays voisins que sont le Cameroun, le Tchad et le Niger. Après avoir progressivement perdu du terrain tout au long de l’année 2014 dans les multiples combats contre les armées des pays cités , Boko Haram  prête  allégeance à l’État islamique en 2015 et  adopte la stratégie des attentats suicides. Durant l’année 2015,  l’organisation a encore fait  plus de 1000 victimes civiles (contre environ 3800 en 2014), ce qui a entrainé de la part de l’Union Africaine, l’adoption d’une nouvelle stratégie pour son éradication. Le 24ème sommet de l’Union Africaine a ainsi validé lors de sa session du 31 janvier 2015, la création de force multinationale de 7500 hommes, initiée par la commission du bassin du lac Tchad et approuvée par le conseil de paix et sécurité deux jours plus tôt. Cette force multinationale composée de soldats béninois, tchadiens, nigérians, nigériens et camerounais, a bénéficié de l’appui logistique et financier de l’ONU à travers le fond multilatéral trust fund. Souhaitant que l’Afrique fasse de la lutte contre Boko Haram une question de dignité, le président tchadien Idriss Deby, dont l’armée est  particulièrement active dans les opérations de sécurisation du continent, a affirmé que l’Afrique doit cesser de « demander à chaque fois à l’ONU ou à la France ou à un autre pays européen, de résoudre les problèmes en Afrique » car  « L’Afrique a des capacités, des moyens, des hommes. Il suffit simplement d’avoir la volonté. C’est à cela que nous devrions réfléchir en tant que dirigeants Africains : mettre en commun l’ensemble de nos moyens et faire face à ce défi colossal, important, sécuritaire, humanitaire. »

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Actualité africaine Tagués avec :