Dette publique du Congo : vers la signature d'un accord entre Pékin et Brazzaville

Des négociations entre la Chine, Exim Bank et la République du Congo ont été axées sur l’annulation ou le rééchelonnement de la dette congolaise, dont 35% est détenue par Pékin. L’annonce de l’ambassadeur chinois à Brazzaville devrait permettre au pays de conclure un accord avec le FMI.
Source: Flux RSS

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail