Cinéma : " Mon cher enfant ", le désarroi d'un père dont le fils est devenu jihadiste

Après  » Hedi « , primé en 2016 au festival de Berlin, le réalisateur tunisien Mohamed Ben Attia revient avec  » Mon cher enfant « , un film original sur le désarroi d’un père dont le fils a sombré dans l’extrémisme.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized