" Beaucoup de femmes voilées ont compris qu'elles devaient rayonner dans la sphère publique "

À l’heure où la position des femmes d’Ennahdha est scrutée autour des discussions sur la loi sur l’héritage en Tunisie, Jeune Afrique s’interroge sur la façon dont les musulmanes peuvent concilier défense de leurs droits et attachement à la religion. Éléments de réponse avec la chercheuse Malika Hamidi.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized