Algérie : le pouvoir durcit le ton, les manifestants déterminés

Les intimidations des forces de l’ordre et les déclarations du chef d’état-major de l’armée n’ont pas entamé la volonté populaire de faire tomber l’intégralité du  » système « . Vendredi 12 avril, ils étaient encore très nombreux à défiler dans les rues de la capitale et des autres villes algériennes.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized