Algérie : le musée Matoub Lounes financé par Bouteflika divise

À peine annoncé par l’État, le musée dédié à Matoub Lounes, artiste kabyle assassiné en 1998 et opposé au pouvoir, provoque déjà la controverse. Si certains Algériens y voient un hommage, d’autres dénoncent une récupération politique. Ces divisions, qui touchent même la famille du chanteur, pourraient remettre en cause le projet.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized