Algérie-France : quand le discours complotiste refait surface

Alors que le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah dénonce depuis plusieurs semaines des  » tentatives de déstabilisation étrangères « , le gouvernement français reste discret au sujet de la transition algérienne. Mais l’idée d’une ingérence de la part de l’ancienne puissance coloniale revient régulièrement dans le débat.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized