Algérie : Bouteflika promet, s'il est élu, une présidentielle anticipée à laquelle il ne serait pas candidat

Dans une lettre lue à la télévision publique et adressée aux rédactions, le président algérien Abdelaziz Bouteflika – dont le directeur de campagne a déposé dans la foulée le dossier de candidature à l’élection du 18 avril – se dit  » déterminé à changer le système  » et s’engage, s’il est élu pour un cinquième mandat, à organiser un scrutin présidentiel anticipé auquel il ne participerait pas. Jeune Afrique vous propose l’intégralité de son message.
Source: Flux RSS

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail