Algérie : Adlène Mellah, trois questions sur le dossier d'un journaliste emprisonné

Adlène Mellah, directeur des sites Algérie Direct et Dzair Presse, fait partie des quatre journalistes algériens qui risquent jusqu’à cinq ans de prison pour des affaires liées au délit de presse, pourtant dépénalisé en Algérie depuis 2012.
Source: Flux RSS

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized